Les œuvres de Jeanne sont un moyen pour elle de se connecter au regard de
l’autre à travers sa sensibilité et son intimité. Les personnages représentés
sont des amis qui ont posés pour elle ou des inconnus croisés sur le
net dont la posture l’a inspirée.
L’artiste fixe leur image dans l’intemporalité pour tenter de se rapprocher
du silence de l’art sacré, faire de sa toile une sorte de vitrail
contemporain suggéré par la résine appliquée en couche de finition. Elle
cherche à réunir la dimension charnelle avec le dimension spirituelle.
La résine, par son côté gourmand qui invite à toucher et son éclat de
lumière qui accentue l’intensité des couleurs, est l’ami précieux dans sa
recherche d’équilibre entre la chair de la terre et le divin du ciel. Se
sentir alors relié dans le visible et l’invisible, libre et vivant avec
des racines et des ailes, comme on peut se sentir relié à un regard croisé.
Montrer que nos paradoxes ne sont qu’équilibre, que tout à un sens.
La féminité et la sensualité, l’espiéglerie, sont ses principales sources
d’inspiration. La légèreté du jeu, la profondeur de l’être, ces regards
qui parlent et s’exposent. Un arrêt sur image suspend le temps par l’émotion,
par la couleur qui fait écho à nos vibrations intérieures.